Archive for the Les Trois Grâces dans l’art Category

Les Trois Grâces dans l’art

Posted in Les Trois Grâces dans l'art on 19 mai 2008 by Femme Femme Femme

Le groupe de trois femmes dénudées, symboles de la beauté, des arts et de la fertilité, présente une composition originale caractérisée par sa frontalité et son occupation de l’espace. .
Les Grâces sont des divinités mineures considérées comme les compagnes d’Aphrodite. Elles seraient les filles de Zeus et d’Eurynomé, la fille d’Océan et de Téthys. Le plus souvent au nombre de trois, les Grâces (en grec : charités – en latin : gratiae) personnifieront la beauté, la douceur et l’amitié. Elles serviront de thème à de nombreux artistes.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Les Trois Grâces dans l’Art

Posted in Les Trois Grâces dans l'art on 28 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Groupe en terre cuite représentant les Trois Grâces supportant l’Amour, d’après le tableau de François Boucher 1703-1770 conservé au Musée du Louvre. Signé Besnier avec une marque apocryphe de Sèvres.

Les trois grâces 1799, par Jean-Baptiste Regnault 1754-1829, musée du Louvre.

Les trois grâces 1831, par Jean-Jacques Pradier 1792-1852, sculpture en marbre, musée du Louvre.

Les trois grâces 1815-17, par Antonio Canova 1757-1822, sculpture en marbre, National Galleries of Scotland, Edimbourg.

Les trois grâces, entre 1765 et 1770, par François Boucher 1703-1770, musée du Louvre.

Les trois grâces 1636-38, par Peter Paul Rubens 1577-1640, musée du Prada Madrid.

Les trois grâces, école flamande 16e siècle d’après Allori, musée du Louvre.

Les trois grâces 1763, par Carle Van Loo 1705-1765, Los Angeles County Museum of Art

The three fiends 1998, John Currin 1962-

The Three Graces,Lucas Cranach the Elder, Nelson-Atkins Museum of Art, Kansas City

Les trois grâces, par Raphaêl Sanzio 1483-1520, musée Condé Chantilly.

Les trois grâces, par Natoire Charles Joseph 1700-1777, Palais du Luxembourg Paris.

Les trois grâces avant 1756, par Jean-Honoré Fragonard 1732-1806, dépôt du louvre à la villa-musée Fragonard.

Le groupe de trois femmes dénudées, symboles de la beauté, des arts et de la fertilité, présente une composition originale caractérisée par sa frontalité et son occupation de l’espace. .
Les Grâces sont des divinités mineures considérées comme les compagnes d’Aphrodite. Elles seraient les filles de Zeus et d’Eurynomé, la fille d’Océan et de Téthys. Le plus souvent au nombre de trois, les Grâces (en grec : charités – en latin : gratiae) personnifieront la beauté, la douceur et l’amitié. Elles serviront de thème à de nombreux artistes.