Jérome-Martin Langlois 1779-1838

Cassandre, figure d’étude -musée des Beaux-Arts Chambery

Jérome-Martin Langlois était le fils du peintre miniaturiste Jérôme Langlois qui désapprouva tout d’abord sa vocation de peintre. Ce qui n’empêcha pas pour autant Jérome-Martin Langlois, d’entrer à l’atelier de Jacques-Louis David, il fut chargé par son maitre de réaliser une copie non signée du Marat Assassiné et il remplacera Jean-Pierre Franque comme assistant sur le tableau des Sabines. Premier prix de Rome en 1809 avec Priam aux pieds d’Achille, il expose au salon de peinture dès 1805. Proche de David il est le dernier à peindre son portrait quand celui-ci est en exil à Bruxelles. En 1838 peu avant sa mort il est nommé membre de l’Institut.
Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :