Jean Gabriel Domergue 1889-1962

Femme en noir à Venise

Quant à son oeuvre propre, bien que semblant promis à ses débuts à une carrière de paysagiste, <a href= »http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Gabriel_Domergue
« >Jean-Gabriel Domergue
devint rapidement le peintre de nus et demi-nus, d’une coquetterie malicieuse, qui firent sa réputation et sa fortune auprès d’une riche clientèle polissonne et libérée.
La femme chez Domergue, brossée avec virtuosité, la révèle mince comme si étirée, le buste élancé en avant comme dans un mouvement d’offre, la poitrine saillante légèrement dévoilée par inadvertance, les reins cambrés dans une toilette moulante, un cou de cygne surmonté d’un même visage de parisienne au nez mutin, élégante et enjoleuse.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Une Réponse to “Jean Gabriel Domergue 1889-1962”

  1. i love his work.
    i really like the music on your page as well

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :