Felix Vallotton 1864-1925

Tête-à-tête galants, nus, adultères, Félix Vallotton était un observateur clairvoyant de son époque. Il a étudié à partir de 1882 à Paris dans le cercles des Nabis, a écrit des pièces de théâtre et a travaillé comme illustrateur pour des journaux avant-gardistes. Ses nus sont aussi impudiques que sans vergogne et la mascarade des modèles portraiturés souvent déconcertante. Il se distingue de ses contemporains par les thèmes ironiques et critiques qu’il aborde: il n’a craint ni les allusions caricaturales ni tenté de sauvegarder une apparence d’idylle bourgeoise. Son art est indiscret, souvent traversé d’humour noir et de raillerie grinçante. Les étranges allusions, qui ont souvent outrepassés les frontières du supportable pour certains de ses contemporains, ont fait de Vallotton l’un des avant-gardistes les plus renommés sur le plan international à l’aube de l’époque Moderne.
Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :