Jean-Léon Gérôme 1824-1904

Tête de femme coiffée de cornes de bélier dite La Bacchante, musée des Beaux-Arts de Nantes

Elève de Paul Delaroche, Jean-Léon Gérôme est l’enfant chéri du mouvement orientaliste et « lion » des cercles artistiques internationaux. Son premier tableau, Le Combat de Coqs, exposé au Salon de 1847, illustre déjà son souci du détail authentique qu’il alimente par de fréquents voyages en Egypte et à Constantinople. Son mariage avec la fille d’ Adolphe Goupil facilite la vente de ses tableaux que Goupil conseille aux collectionneurs d’oeuvres d’ artistes académiques contemporains et lui assure une grande renommée puisque les photographies et photogravures de ses oeuvres sont diffusées dans le monde entier. Professeur aux Beaux-Arts dès 1864, Jean-Léon Gérôme voit sa popularité décliner à la fin de sa vie, en partie à cause de son opposition aux Impressionnistes.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

2 Réponses to “Jean-Léon Gérôme 1824-1904”

  1. Bonjour Nibelle et Baudoin, je viens de te décerner un « Dardos » pour la qualité de ton blog.
    A bientôt…:)

  2. Boussegui Says:

    Qunad il paraîtra un article sur Gérôme, je vous saurais gré de m’en aviser parce que je travaille sur ce peintre.
    MJ;Bousségui

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :