Archives de janvier, 2009

Henri de Toulouse-Lautrec 1864-1901

Posted in Henri de Toulouse-Lautrec 1864-1901 on 30 janvier 2009 by Femme Femme Femme

L’amour, c’est quand l’envie vous prend qu’on ait envie de vous.
Henri de Toulouse-Lautrec .

The model resting 1889, Getty museum

HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

African beauty-Body painting

Posted in African beauty-Body painting on 30 janvier 2009 by Femme Femme Femme

Kikuyu woman traditional dress, Ceremonial face painting

Himba woman covered with traditional red ochre pigment. Traditional body paint symbolic of the earth and of blood, and also worn for protection from the sun.

AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Théodore Ralli 1852-1909

Posted in Théodore Ralli 1852-1909 on 30 janvier 2009 by Femme Femme Femme

Medea

THEODORE RALLI
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Hugues Gillet 1968-

Posted in Hugues Gillet 1968- on 30 janvier 2009 by Femme Femme Femme

La femme, ainsi, était toujours la bête de luxure, dont le prêtre simplement se servait aujourd’hui pour assurer le règne de Dieu.
Emile Zola .

Les amants

Paysage

Hugues Gillet a entrepris, à travers sa peinture, de donner une forme matèrielle, objectivée, exteriorisée à son univers personnel. Des figurations mi-végétales, mi-animales peuplent des paysages luxuriants ou des horizons sans heurts aux couleurs de terre brulée, comme autant de cauchemars révélés sur la toile.
Puis il accouple des formes humaines, visages impassibles, hiératiques, aux autres régnes végétal et minéral, pour donner forme à de nouvelles visions terribles, pour revisiter légendes et mythes antiques ou pour se faire témoin du monde contemporain.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Debra Fritts

Posted in Debra Fritts on 30 janvier 2009 by Femme Femme Femme

Daffodil Dancer

This Southern Girl

DEBRA FRITTS
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Peter Paul Rubens 1577-1640

Posted in Peter Paul Rubens 1577-1640 on 30 janvier 2009 by Femme Femme Femme

Pierre Paul Rubens avec Isabella Brant 1609, Alte Pinakothek Munich

Peter Paul Rubens est l’un des peintres les plus célèbres de l’Europe du 17e siècle, un génie artistique, un magicien coloriste qui a avivé les passions de son temps. Il eut une vie bien remplie. Pourvue d’une éducation artistique d’orientation catholique reçue dans la bonne ville d’Anvers, il part faire comme de coutume à cette époque son voyage en Italie. Il fut ensuite nommé, en 1603, auprès de Philippe III comme ambassadeur. Rubens rejoint alors Madrid et accède aux riches collections royales espagnoles. Son retour à Anvers s’effectue en 1608. Il bénéficie alors d’une renommé importante et d’une excellente réputation. Il fut même nommé peintre de la cour des archiducs Albert et Isabelle. Son prestige était telle que son talent s’arrachait dans toutes les grandes cours d’Europe, notamment en France et en Angleterre. L’art de Rubens exalte la vie sous toutes ses formes. De 1622 à 1624, Rubens exécute, pour la galerie du Luxembourg à Paris, les 21 grandes compositions de l’Histoire de Marie de Médicis. En 1630, âgé de 53 ans, il épouse une jeune fille de 17 ans, Hélène Fourment, qui sera son modèle de prédilection. Rubens pratiqua tous les genres et domina l’art flamand de son siècle au point d’influencer non seulement la grande école de peinture qui lui doit son style, mais encore l’architecture, la sculpture, la gravure, la décoration. Il a été le grand baroque septentrional, et son rayonnement s’est étendu bien au-delà des frontières de sa patrie.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Berthe Morisot 1841-1895

Posted in Berthe Morisot 1841-1895 on 28 janvier 2009 by Femme Femme Femme

A une époque où la société était dominée par les hommes, quelques femmes avant-gardistes et combatives évoluèrent aux côtés des peintres impressionnistes, dont elles furent d’abord les élèves (et souvent les modèles), avant de se forger une personnalité autonome et d’être reconnues à part entière par le milieu artistique. Parmi celles-ci, Berthe Morisot qui devint la belle-soeur de Manet en épousant son frère Eugène.

Jeune fille dans un parc, Musée des Augustins

Arrière-petite-nièce du peintre Jean-Auguste Fragonard, Berthe Morisot
étudie très tôt la peinture notamment en copiant des chef-d’ oeuvres du Louvre où elle découvre Fantin-Latour. Dès 1861, elle étudie auprès du peintre Jean-Baptiste Camille Corot et participe aux Salons de 1864 et 1865 où elle présente quelques paysages. Elle peint souvent des femmes, des enfants et des scènes familiales. En 1868, elle rencontre Edouard Manet pour qui elle pose : ‘Le balcon’, ‘Le repos’, ‘Berthe Morisot au bouquet de violettes’. En 1874, elle épouse son frère mais devient veuve en 1892. Elle tombe malade et confie sa fille au poète Stéphane Mallarmé et à Auguste Renoir pour son éducation artistique. Berthe Morisot est la seule artiste femme avec Camille Pissaro à avoir présenté ses toiles aux expositions impressionnistes.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites