Eugène Delacroix 1798-1863

Les femmes d’Alger dans leur appartement 1934

En 1832, Eugène Delacroix fait un unique voyage au Maroc et en Algérie. Il y accompagne le comte de Mornay, envoyé spécial de Louis-Philippe auprès du sultan Moulay Abd-el-Rahman. Il en ramène des livrets de croquis et d’aquarelles qu’il exploitera longtemps. A Alger, il est autorisé à visiter le harem d’un corsaire turc, une révélation qui lui inspirera Femmes d’Alger dans un appartement, chef-d’œuvre qu’il exposera au Salon de 1834.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :