Georges Hugnet 1906-1974

A travers la diversité de l’œuvre de Georges Hugnet, le collage constitue une passion ancienne et durable, qui le place comme l’un des meneurs de l’innovation collagiste. De ce point de vue, sa plus grande réalisation est un recueil de 20 poèmes-découpages publiés en 1936 par Jeanne Bucher : la Septième face du dé. Ce livre compte parmi les publications les plus étonnantes de cette période. Mais il faut également mentionner Huit jours à Trébaumec et 1961, deux autres ouvrages où les collages de Georges Hugnet trouvent une place de choix.

AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :