Alberto Vargas 1896-1982

 » Un jour, je peindrai une jeune femme à la Vargas si belle, si parfaite, si typiquement américaine, que je pourrai la montrer n’importe où dans le monde entier sans la signer et que les gens diront : c’est une Vargas girl ! « 
Alberto Vargas .


Alberto Vargas, Atelier de Los Angeles en 1950

ALBERTO VARGAS
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :