Jacob Van Loo 1614-1670

Si les femmes étaient sans fesses, qu’est-ce que nous ferions de nos mains, pauvres humains ?
Raoul Ponchon .

La jeune femme se couchant,dit Le Coucher à l’italienne

Diana and her nymphs, Statens Museum for Kunst Copenhagen

JACOB VAN LOO.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :