Georges De Feure 1868-1943

Lorsqu’une femme devient enjôleuse, c’est qu’elle ment ou se prépare à mentir.
Chantal Renaud .




Georges De Feure s’installa à Montmartre vers la fin de 1889 et fréquenta le milieu artistique parisien. Elève de Jules Chéret à Paris en 1890, il créa ensuite des dessins pour des journaux jusqu’en 1893 : Le Courrier français, Le Boulevard, L’Image, évolua de la caricature au Symbolisme et devint peintre. Il créa également des affiches pour la danseuse Loïe Füller, s’intéressa aux arts appliqués et réalisa du mobilier et des tapis pour L’Artisan moderne en 1894, des vitraux, de l’argenterie et de la céramique.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Une Réponse to “Georges De Feure 1868-1943”

  1. Anne-Claire Says:

    Bonjour,

    Je découvre depuis peu ce blog dédié aux femmes dans l’art, et je le trouve superbe, original et fort riche…

    Merci à vous.

    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :