Charles Gleyre 1806-1874

Une femme qui tolère votre sommeil fait plus que vous aimer, elle vous pardonne d’exister.
Philippe Sollers .

A Bacchante, private collection

Sappho, 1867

The bath, Chrysler collection

Etude pour la danse des Bacchantes, Musée Cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

CHARLES GLEYRE.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :