Jean-Léon Gérôme 1824-1904

Corinthe 1903-1904, plâtre polychrome, musée d’Orsay

Ce chef-d’œuvre étrange et dérangeant de Jean-Léon Gérôme
vient d’être acquis par le Musée d’Orsay dans la vente Sotheby’s Paris du 25 juin 2008 pour 456 750 € (avec les frais). La représentation de cette femme nue assise, les jambes croisées, ne portant en guise de vêtements que des bijoux, laisse une impression inoubliable. La peinture couleur chair et le canon classique donnent à cette personnification de la ville de Corinthe un aspect réaliste très fort, malgré sa taille réduite. Dans le même temps, la recherche de la pose, le regard perçant, le raffinement des bijoux, transforment cette figure en une image de la femme fatale, mystérieuse et vénéneuse, comme l’affectionnaient les artistes symbolistes.
Corinthe est une des dernières œuvres de Gérôme, réalisée en 1904-1904. Le plâtre polychrome acquis par Orsay provient directement des descendants du sculpteur.(Source : La Tribune de l’art)
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :