Felix Jacques-Antoine Moulin 1802-1875

Nu feminin de dos 1856, musée d’Orsay

Femme penchée sur un miroir 1851-55

Fermale nude, albumen silver print, Getty Museum

Felix Jacques- Antoine Moulin montra vite d’extraordinaires dispositions comme photographe du nu féminin.
Sachant mettre en valeur la beauté du corps de la femme, il fut le précurseur de la photographie dite de charme. Installé au 31 bis rue du Faubourg Montmartre, il réalisa en 1849 et 1850 une série de nus sur daguerréotypes en pleine et demi-plaques avec de jeunes modèles non professionnels.
Il s’agissait de jeunes filles âgées entre 14 et 16 ans en phase d’épanouissement, encore adolescentes, pas tout à fait femmes.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :