Archive pour 24 avril 2008

Valadon Suzanne dit Valadon Marie-Clémentine 1865-1938

Posted in Valadon Suzanne dit Valadon Marie-Clémentine 1865-1938 on 24 avril 2008 by Femme Femme Femme

« Que des hommes m’aient aimée, soit. Mais je veux être aimée des hommes qui ne m’auront jamais vue, qui demeureront à rêver et à m’imaginer devant un carré de toile où, avec mes couleurs, j’aurai laissée un peu de mon âme »
Suzanne Valadon .

Reclining nude on a sofa

Après le bain, ni blanc ni noir, musée Georges Pompidou

The blue room

SUZANNE VALADON.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Felice Casorati 1883-1963

Posted in Felice Casorati 1883-1963 on 24 avril 2008 by Femme Femme Femme

Conversazione platonica

Meriggio

Concerto

FELICE CASORATI.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

George Owen Wynne Apperley 1884-1960

Posted in George Owen Wynne Apperley 1884-1960 on 24 avril 2008 by Femme Femme Femme

Malaguena Song

Flamenca

Manton de manilla

Granada Rose

El alma de la guitarra

Enigma

El bano

Desnudo

Nnfas del lago

Baigneuse

El botijo

Las mellizas

Gemelas

Issu d’une famille aristocratique, George Owen Wynne Apperley nait à Ventnor, en pleine apogée de l’Angleterre victorienne. Il intègre en 1903 la prestigieuse Académie de Kerkomer, près de Londres.
En 1904, il voyage en Italie où il renforce son gout pour le monde classique et le style Préraphaélite. A son retour, il commence à exposer ses œuvres et acquiert très vite une renommée et devient membre du Real Institut d’aquarelliste de Londres. L’année 1914 marque un changement dans la vie artistique du peintre. En effet George Apperley s’intéresse de plus en plus au portrait tandis qu’il délaisse peu à peu les paysages. Il effectue un séjour en Espagne, où il s’installera en 1916. Il réalise ses œuvres de maturité à Granada, fasciné par la femme andalouse et la sensualité de cette terre. En 1918, il réalise sa première exposition individuelle, dans l’Hôtel Palace de Madrid, où ses œuvres reçoivent les éloges des rois Alfonso XIII et de Victoria Eugenia. Ce succès fait de son atelier à Granada le lieu privilégié des rendez-vous des peintres et de l’aristocratie de toute l’Europe. En 1933, il s’installe à Tanger, ville où il résidera définitivement. Pour en savoir plus sur les oeuvres de George Apperley, lire APPERLEY-ART.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites