Helmut Newton 1920-2004


saddle I, for vogue homme, paris, 1976

Catherine Deneuve


Après avoir passé son enfance en Allemagne, Helmut Newton s’installe en l’Australie à l’âge de vingt ans. Il travaille alors comme photographe indépendant pour ‘Vogue’ à partir de 1945. En 1957, il s’envole pour Paris et collabore aux plus grands titres de la mode :le ‘Jardin des modes’, ‘Elle’, ‘Queen’, ‘Playboy’, ‘Nova’, ‘Marie-Claire’, ‘Stern’, sans oublier les éditions française, italienne, américaine, anglaise et australienne de son plus fidèle magazine, ‘Vogue’. Son style s’affirme véritablement dans les années 70 et est largement diffusé par ‘Vogue – France’. Mode, sexe et pouvoir se mêlent dans des clichés qui n’ont pas fini de faire parler d’eux. Les féministes s’indignent tandis que les admirateurs y voient la sensualité féminine, mais Newton ne cache pas son intention provocatrice. Un décor luxueux, un accessoire inaccessible (avion, villa.. .) et une femme dénudée au corps glacé, telle est la recette d’Helmut Newton, qui n’est pas sans inspirer de nombreux photographes. Il publie son premier livre en 1975, et ne cesse depuis d’enchaîner expositions et rétrospectives (au musée d’art moderne de la Ville de Paris en 1984, entre autres).Source Evene.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :