Alexandre Cabanel 1823-1889

Portrait of young Lady

The expulsion of Adam and Eve from the garden of paradise

Phaedra

Élève de François-Édouard Picot à l’École des Beaux-Arts,Alexandre Cabanel est second Prix de Rome en 1845 et passe cinq ans à la villa Médicis. Alexandre Cabanel atteindra une grande célébrité avec ses tableaux d’histoire, ses peintures de genre et ses portraits. La Naissance de Vénus, exposée au Salon de 1863 et acquise par Napoléon III, remportera un très vif succès. Elle trahira clairement l’influence d’Ingres.
Il évolue au fil des années vers des thèmes romantiques, telle Albaydé inspirée par un poème des Orientales de Victor Hugo. Les célébrités européennes et les collectionneurs américains se ruent sur ses tableaux et lui commandent des portraits. Ennemi des naturalistes et des impressionnistes, en particulier d’Édouard Manet, il est brocardé par Émile Zola et tous ceux qui défendent l’émergence d’un art moins suave et plus exigeant.
AddThis Social Bookmark Button
Add to Technorati Favorites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :