Les dessous ont une histoire…

L’histoire du corset, du soutien-gorge, de la culotte ou du collant est une longue marche vers la liberté et le confort du corps féminin. Un chemin tout en zigzags, avec des hauts et des bas, bien entendu.




Le sous-vêtement est l’expression du pouvoir des femmes dans un monde dominé traditionnellement par des hommes ; l’émancipation féminine s’inscrit dans le dessous, dans l’invisible, voilà l’idée force de ce documentaire ambitieux, qui va chercher exemples et illustrations jusque dans l’Antiquité. « Porter la culotte », justement. Cette expression s’explique par le fait qu’il s’agissait au Moyen Âge d’un attribut uniquement masculin. À l’homme la culotte, les responsabilités, les décisions. Au XVIe siècle, Catherine de Médicis a bien imposé le caleçon aux dames de sa cour, mais ce n’est qu’après une lutte de plusieurs siècles et l’arrivée de fortes têtes comme George Sand et Colette que les femmes ont véritablement porté la culotte. Puis le pantalon, car il s’agit bien du même combat.
Le corset a une histoire encore plus tumultueuse. Depuis le Moyen Âge, où est apparu le corset lacé par-devant, jusqu’à aujourd’hui, où John Galliano et Christian Lacroix en font une constante de leurs collections, c’est une pièce de choix dans l’épopée du dessous. Au XVe siècle, une favorite de Charles VII lance même la mode « un sein dehors, un sein dedans » ! Herminie Cadolle, corsetière renommée, amie de Louise Michel pendant la Commune, a voulu libérer les femmes du corset. Elle l’a alors coupé en deux, a ajouté une protection à la poitrine, créé une armature et déposé un brevet en 1889. Cette féministe revendiquée venait d’inventer le soutien-gorge… Sur la longue route de la libération du corps féminin, la dernière étape en date est l’apparition du collant dans les années 1970. Jarretières et porte-jarretelles , accessoires contraignants, disparaissent alors brutalement du quotidien des femmes modernes. Par la voix de Jean-François Balmer, qui en dit le commentaire, ce documentaire, où l’on croise Coco Chanel, Paul Poiret, Jacques Fath, nous emmène avec subtilité dans l’intimité des Françaises, où se mêlent détails quotidiens et grands mouvements de l’histoire sociale.(Mariane Lamour et Christiane Pringent pour Thema Arte)

Une Réponse to “Les dessous ont une histoire…”

  1. Bonjour,

    D’où proviennent ces documents ?

    PS: je prépare une petite exposition sur le corset…

    MJV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :