Louis Jean-François Lagrenée 1724-1805

Pygmalion et Galilée

Allegory of peace 1770, Getty Museum

La charité romaine

La bonté et le générosité, Château de Fontainebleau

La justice et la clémence, Château de Fontainebleau

La mort de Cléopatre, Morez, musée Jourdain

Alcibiades on his Knees before his Mistress, Norton Simon Art Foundation
Lagrenée’s illustrious career began with his award of the Prix de Rome in 1749 and ended with his appointment as curator of the new national museums of France in 1804. He practiced a decorative, yet polished, classicizing style, reminiscent of seventeenth-century artists such as Guido Reni and Eustace de la Sueur. This painting provides an excellent example of the artist’s work in which the subject is treated in strong colors, with a smooth, refined technique. Alcibiades, an Athenian general, suffers his mistress’s rejection for defeating only nine of the ten warriors he met in battle. He was defeated by the tenth.

LOUIS JEAN-FRANCOIS LAGRENEE.
AddThis Social Bookmark Button

Une Réponse to “Louis Jean-François Lagrenée 1724-1805”

  1. Enzie Shahmiri Says:

    Je suis venu pour voir si vous aviez des peintures avec des rideaux! Je pense avoir trouvé un!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :