Pierre -Auguste Renoir 1841-1919

La baigneuse au friffon 1870

Diane chasseresse 1867

A chaque époque, de nouvelles définitions de la beauté féminine s’affirment et pourtant la femme reste femme, avec ses attraits et sa séduction.
Pierre-Auguste Renoir peignit le bonheur de vivre des gens et le ravissement que lui inspirait la beauté feminine. Il préfère les femmes bien en chair, aux petits seins et aux lèvres pulpeuses. Ce n’est pas seulement l’expression des désirs les plus intimes du peintre, c’est bien d’avantage la réalité des belles femmes de la beauté de la fin du XIXe siècle. Renoir trace directement la réalité de l’existence des corps, avec leur beauté et leurs formes surprenantes pour les hommes et les femmes du XXIe siècle. Renoir, le peintre qui aimait les femmes, laisse ses émotions s’extérioriser à travers la couleur et sa sensibilité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :