Claude Verlinde 1927-

Le vice

La liberté

L’aphrodite

L’arbre généalogique

La déchirure

Parfum

La fée frileuse

Claude Verlinde est très influencé par Jérôme Bosch, Cranach, Francisco Goya, James Ensor…
Bien qu’il ne s’en réclame pas, l’utilisation dans son oeuvre d’éléments académiques pour traiter de façon décalée et ironique des thèmes contemporains, permet de le rattacher au postmodernisme.
CLAUDE VERLINDE-GALERIE BOULET.

Une Réponse to “Claude Verlinde 1927-”

  1. Superbe ! poétique ! onirique ! loin finalement d’Ensor (qui était initialement ma recherche). Merci pour le détour via Verlinde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :