Archive pour décembre, 2007

Philippe Halsman 1906-1979

Posted in Philippe Halsman 1906-1979 on 31 décembre 2007 by Femme Femme Femme

« En plein saut, le protagoniste, dans une soudaine explosion d’énergie, surpasse la pesanteur. Il ne peut contrôler ses expressions, ses gestes faciaux et les muscles de ses membres. Le masque tombe. La vraie personne se fait visible. Il faut juste attraper ce moment avec l’appareil photo ».
Philippe Halsman

Marilyn jumping 1955

Mrs Edsel Ford

Gina Lollobrigida

Duchesse et duc de Winstor 1958

Il est curieux de voir son intérêt pour photographier des personnages en plein saut, allant jusqu’à créer le phénomène appelé “Jumpology”. Rien de plus que de prendre en photo les gens en plein milieu d’un saut. Ce style le caractérise tellement qu’un des livres traitant de lui porte le nom “Jump“.

Philippe Halsman, a été un homme de son époque, qui s’est laissé porter par l’Histoire en côtoyant les grands de ce monde. Le photographe est aussi un artiste aux origines multiples.A la fois photographe de mode, portraitiste et surréaliste, l’artiste, comme l’homme, a des facettes multiples. Il gagne la confiance des célébrités, des artistes et des hommes politiques. Il photographie Henri Matisse, Albert Einstein, Judy Garland, Marlon Brando, Winston Churchill, John Steinbeck, John F. Kennedy, Ingrid Bergman, Aldous Huxley, Alfred Hitchcock, Marilyn Monroe, Audrey Hepburn, Grace Kelly, Mohamed Ali et Richard Nixon.

Valérie Belin 1964-

Posted in Valérie Belin 1964- on 31 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Mariée marocaine

Mariée marocaine

Mariée marocaine

VALERIE BELIN.

Nicolas Poussin 1594-1665

Posted in Nicolas Poussin 1594-1665 on 30 décembre 2007 by Femme Femme Femme

The dance to the music of time 1638, Wallace collection Londres

NICOLAS POUSSIN.

Jean Honoré Fragonard 1732-1806

Posted in Jean Honoré Fragonard 1732-1806 on 30 décembre 2007 by Femme Femme Femme

A Paris, depuis le 3 octobre 2007 et jusqu’au 13 janvier 2008, le musée Jacquemart-André présente un rassemblement unique d’une centaine d’oeuvres du peintre Fragonard, venues du monde entier. L’exposition dresse le portrait d’un artiste qui a su illustrer et traduire la pensée et les goûts de son siècle, entre plaisir et raffinement artistique.

Jeune fille faisant danser son chien sur son lit, dit à tort La Gimblette, vers1770-1775, Alte Pinakothek Munich

Jean-Honoré Fragonard 1732-1806 et Marguerite Gérard 1761-1837, le baiser à la dérobée, St Petersbourd Musée de l’hermitage

Jean Honoré Fragonard est reconnu, par son habileté dans le traitement des scènes courtoises, par son goût pour les virtuosités chromatiques, comme l’un des maîtres de l’esprit français. Son œuvre témoigne, outre de la période rococo, du renouvellement de la thématique des fêtes galantes et de l’évolution complexe de la peinture européenne du XVIIIe siècle.

Diego Rivera 1886-1957

Posted in Diego Rivera 1886-1957 on 30 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Nude with Calla Lilies 1944

Portrait of Natasha Zakolkowa Gelman 1943

DIEGO RIVERA.

Sir Peter Lely 1618-1690

Posted in Sir Peter Lely 1618-1690 on 29 décembre 2007 by Femme Femme Femme

The countess of Radnor c.1647

Portrait of a Woman in Blue holding a Flower

Nymphs by a Fountain

SIR PETER LELY.

Niki de Saint Phalle 1930-2002

Posted in Niki de Saint Phalle 1930-2002 on 29 décembre 2007 by Femme Femme Femme

L’ange protecteur II, 1998

Joséphine Baker

Half-Woman, Half-Angel

La peintre et sculptrice franco-américaine, Niki de Saint Phalle a laissé une oeuvre exubérante et ludique.
Le grand public connaît peu son nom mais connaît très bien ses « Nanas », créatures aux formes rebondies et pétantes de couleurs.

Les Fleurs Animées – Antique Botanical Prints of Flower

Posted in Les Fleurs Animées - Antique Botanical Prints of Flower on 29 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Soleil

Oeillet

Thé et café

Grandville, après avoir écrit les Animaux peints par eux-mêmes, voulut donner aux fleurs le visage, le costume et les moeurs de la femme ou plutôt de la Parisienne. Il a procédé à la création de cet herbier costumé avec les qualités et les défauts qui lui sont propres (Les Fleurs animées gravées par Geoffroy).
THE PHILADELPHIA PRINT SHOP.

Le sexe et l’art

Posted in Le sexe et l'art on 29 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Sexe, l’art dans tous ses ébats
Jean-Jacques Lequeu entre 1779 et 1795, Dessin d’un boudoir, côté du canapé

Signe d’une époque où se brisent les derniers tabous ? Le sexe submerge la sphère artistique, s’exhibant dans les musées, s’effeuillant dans les ouvrages jadis cachés. Reste qu’à tant l’exposer, ne risque-t-on pas de le désincarner ?
Sexe, une syllabe. Art, pareil. Deux syllabes enlacées depuis la nuit des temps, depuis que l’homme dessine du bout des doigts sur les parois humides de grottes obscures. C’est la singulière histoire de ces relations que deux expositions, à Londres et à Paris, nous invitent à explorer. « Seduced », à la Barbican Art Gallery (SEDUCED Art and Sex from Antiquity to Now will run from 12 October 2007 – 27 January 2008), est une promenade tout en langueurs : une initiation par étapes, des fresques de Pompéi aux obsessions d’Araki, des cuisses ouvertes de Léda devant Jupiter changé en cygne (François Boucher, 1717) à celles de la Cicciolina pour l’objectif de Jeff Koons. La Bibliothèque nationale, elle, propose avec « Eros au secret » une plongée en Enfer. Pour la première fois, la célèbre réserve de livres proscrits est ouverte au public. Près de trois cents ouvrages, gravures et photographies longtemps objets de tous les fantasmes, offerts demain à toutes les rétines… ou ­presque (« L’Enfer de la Bibliothèque, Eros… » est interdite aux moins de 16 ans, « Seduced » aux moins de 18). « Source Telerama.fr »
François Boucher 1703-1770 (attributed), Leda and the Swan c.1740, Private collection © Michel Motron.
Lire Sexe, l’art dans tous ses ébats
Voir Enfer et Seduced, le sexe s’exhibe à Londres et à Paris

François Boucher 1703-1770

Posted in François Boucher 1703-1770 on 29 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Le sommeil de Venus 1734, Wildenstein & Co

Sans doute plus qu’aucun autre, François Boucher a marqué de son empreinte les beaux-arts et les arts décoratifs du dix-huitième siècle. L’artiste, comme Rubens un siècle plus tôt, imposa à l’Europe entière un style devenu synonyme d’un certain dix-huitième siècle, d’un art de vivre. Il déclina son art sous toutes les formes, la peinture bien sûr, le dessin (il assurait en avoir produit plus de 10 000), la gravure mais aussi la tapisserie, la porcelaine ou la toile de Jouy pour lesquelles il fournit de nombreux cartons, modèles ou motifs qui assurèrent à son œuvre une exceptionnelle diffusion.

Lucas Cranach the Elder 1472-1553

Posted in Lucas Cranach the Elder 1472-1553 on 28 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Eve, c.1530, Norton Simon Museum

Adam, c.1530, Norton Simon Museum

A Faun and His Family with a Slain Lion, Getty Museum

LUCAS CRANACH THE ELDER.

Jean-Pierre Cortot 1787-1843

Posted in Jean-Pierre Cortot 1787-1843 on 28 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Daphnis et Chloé 1824-1827

Le modèle en plâtre sera présenté au Salon de 1824 et le marbre à celui de 1827. Fils d’Hermès, le berger Daphnis apprendra d’Apollon à jouer de la flûte de Pan, avant d’enseigner cet art à la jeune Chloé.
JEAN-PIERRE CORTOT.

Emma Sandys 1843-1877

Posted in Emma Sandys 1843-1877 on 28 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Le regard est la grande arme de la coquetterie vertueuse. On peut tout dire avec un regard, et cependant on peut toujours nier un regard.
Stendhal .

Lady in a Yellow Dress c1870

Elaine c1862-1865

EMMA SANDYS.

Xiaoqing Ding

Posted in Xiaoqing Ding on 28 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Sister flowers

Fox and girl


XIAOQING DING.

George Sand 1804-1876

Posted in George Sand 1804-1876 on 28 décembre 2007 by Femme Femme Femme

La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n’a su le lui ravir.
George Sand .

Portrait de George Sand par L. Colomatta

Portrait de George Sand par Auguste Charpentier 1835

Photographie de George Sand par Nadar 1864

Fille d’un officier mort accidentellement en 1808 et descendant de Maurice de Saxe, Armandine Lucile Aurore Dupin passe une jeunesse libre au château de Nohant, au fond du Berry dont elle s’imprègne et qu’elle décrira avec poésie plus tard. Elle est élevée par sa grand-mère paternelle, avant d’être envoyée dans un couvent parisien, où elle reste de 1818 à 1820. En 1830, mariée et mère de deux enfants, elle s’installe seule à Paris où elle entame une vie mouvementée. On connaît sa liaison passionnée avec Alfred de Musset qu’elle quitte à Venise ; elle se liera ensuite à Liszt et à Chopin. Son oeuvre romanesque, qui compte près de soixante-dix titres, est traversée par trois grands courants : le romantisme sentimental, le socialisme humanitaire et la vocation paysanne. Tel ‘La Mare au diable’, nombre de ses romans évoquent aussi les paysages du Berry, sa région natale. George Sand
est aussi l’auteur de nouvelles, de contes, de pièces de théâtre, de critiques littéraires, de pamphlets et d’une volumineuse correspondance. Toute sa vie, cet écrivain au tempérament généreux a prôné l’amour sincère et personnifié les débordements du coeur romantique.(evene)
Les amis de GEORGE SAND.

Simone de Beauvoir 1908-1986

Posted in Simone de Beauvoir 1908-1986 on 28 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Il me semblait que la terre n’aurait pas été habitable si je n’avais eu personne à admirer.
Simone de Beauvoir .



Simone de Beauvoir par Elliott-Erwitt

Femme de lettres française, Simone de Beauvoir est reconnue dans le monde entier grâce à son essai féministe intitulé le Deuxième sexe. Elle rencontre Jean-Paul Sartre en 1929. Débutent alors une vie commune – sans cohabitation – ainsi qu’une collaboration et un dialogue intellectuel permanents pendant près d’un demi-siècle. Sa relation amoureuse et particulièrement marginale pour l’époque avec le philosophe et écrivain Jean-Paul Sartre lui confère un statut particulier de femme indépendante et totalement libérée. Simone Ernestine Marie Bertrand de Beauvoir vient au monde, au sein d’une famille catholique relativement aisée. Aînée d’une famille de deux enfants, elle reçoit une éducation maternelle sévère et traditionnelle.
Professeur de philosophie, Simone de Beauvoir a appartenu au comité de rédaction des Temps modernes. Son premier livre, ‘L’ Invitée’, paraît en 1943. Les voyages se succèdent à partir de 1947. Simone de Beauvoir se rend aux Etats-Unis, séjourne en Afrique, en Europe, visite la Chine en 1955, Cuba et le Brésil en 1960. Elle publie ‘Le Deuxième Sexe’, où s’exprime avec virulence et sur un ton nouveau le refus de l’infériorité « naturelle » de la femme, devient l’ouvrage de référence du mouvement féministe mondial.
Récompensée par le prix Goncourt en 1954 pour ‘Les Mandarins’, elle délaisse cependant le genre romanesque au profit de l’essai et de la rédaction de ses mémoires. Simone de Beauvoir a beaucoup écrit sur la responsabilité de l’homme envers son prochain. Son nom reste attaché au courant existentialiste.

Alexander Roslin 1718-1798

Posted in Alexander Roslin 1718-1798 on 27 décembre 2007 by Femme Femme Femme

La Comtesse d’Egmont Pignatelli en costume espagnol, 1763, Wildentein & Co

The Lady with the Veil, Dame avec voile

Baroness de Neubourg-Cromière

Alexander Roslin ou Alexandre Roslin, peintre suédois, portraitiste de l’aristocratie européenne du milieu du XVIIIe siècle.J’aime particulièrement ses oeuvres.

Karl Briullov 1799-1852

Posted in Karl Briullov 1799-1852 on 27 décembre 2007 by Femme Femme Femme

The Rider, 1832

Virsaviya

Italian morning

Italian Noon, 1827

Portrait of Grand Duchess Elena Pavlovna with daughter Maria, 1830.

Portrait of Grand Duchess Elena Pavlovna with daughter Maria, 1830 (detail).

KARL BRIULLOV.

Marie Spartali Stillman 1844-1927

Posted in Marie Spartali Stillman 1844-1927 on 27 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Madonna Pietra degli Scrovigni

La Pensierosa

Convent Lily

MARIE SPARTALI STILLMAN.

Marie-Victoire Lemoine ou Marie-Denise Villers 1771-1821

Posted in Marie-Victoire Lemoine ou Marie-Denise Villers 1771-1821 on 27 décembre 2007 by Femme Femme Femme

Atelier of a Painter, Probably Madame Vigée Le Brun 1755-1842, and Her Pupil

Etude de femme d’après nature

Young Woman Drawing

MARIE-DENISE VILLERS.