Archive pour octobre, 2007

François Boucher 1703-1770

Posted in François Boucher 1703-1770 on 27 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Une femme peut mettre ses fards en veilleuse quand elle a de beaux yeux pour éclairer son visage.
Jean Delacour .

Portrait de jeune femme appuyée sur une corbeille de fleurs.

Le retour de chasse de Diane

The interrupted sleep 1750

WIKIPEDIA-FRANCOIS BOUCHER.

Jean-Antoine Watteau 1684-1721

Posted in Jean-Antoine Watteau 1684-1721 on 27 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Ferme les yeux, et le monde devient celui que tu veux.
Alain Berliner .

La boudeuse, Hermitage Museum

Diane au bain

ANTOINE WATTEAU.

Henri Matisse 1869-1954

Posted in Henri Matisse 1869-1954 on 27 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Le pire sentiment que l’on puisse offrir à une femme est la pitié.
Vicki Baum .
Mlle Yvonne Landsberg,1914,Philadelphia Museum of art.
MUSEE HENRI MATISSE.

Gustave Courbet 1819-1877

Posted in Gustave Courbet 1819-1877 on 27 octobre 2007 by Femme Femme Femme

La femme est un certain animal difficile à connaître.
Molière .
The bathers
GUSTAVE COURBET.

Charles Pompilius

Posted in Charles Pompilius on 27 octobre 2007 by Femme Femme Femme

La passion de la perfection vous fait détester même ce qui en approche.
Gustave Flaubert .

CHARLES POMPILIUS.

Jean-Baptiste Greuze 1725-1805

Posted in Jean-Baptiste Greuze 1725-1805 on 26 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Ann Marie Bezin with guitar, Baltimore Museum of Art.

JEAN-BAPTISTE GREUZE.

Louis Silvestre 1675-1760

Posted in Louis Silvestre 1675-1760 on 26 octobre 2007 by Femme Femme Femme

An allegory of Hearing

LOUIS SILVESTRE.

Nella Duvert-Buscot

Posted in Nella Duvert-Buscot on 26 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Les sculptures de Nella Duvert-Buscot


NELLA DUVERT BUSCOT.

Marquise de Pompadour 1721-1764

Posted in Marquise de Pompadour 1721-1764 on 26 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Favorite du roi Louis XV, conseillère influente et collectionneuse avertie, Madame de Pompadour a joué un rôle important dans la promotion des Arts au XVIIIe siècle. Créature harmonieuse, énergique et chaleureuse, elle n’a vécu que pour le roi et l’a aidé à vivre pendant près de 20 ans. Elle a aussi partagé avec lui le souci des affaires. Pour notre temps, Madame de Pompadour reste un symbole de grâce, d’esprit et d’élégance capable d’enchanter le rêve des hommes.

Portrait de Madame de Pompadour, Jeanne-Antoinette Le Normant d’Etioles née Poisson dite Marquise de Pompadour, par Jean-Marc Nattier, Musée de l’Hôtel Sandelin, St-Omer

Mme de Pompadour, par François Boucher

Portrait dit « en Belle jardiniàre » de la marquise de Pompadour, Carle Van Loo 1755, Musée National des Châteaux de Versailles et Trianon.


Mme de Pompadour, par François Boucher 1ére moitié 18e siècle, Musée du Louvre

Mme de Pompadour 1752, par Jean-Marc Nattier, The Cleveland Museum of Art

Mme de Pompadour, par Maurice Quentin de La Tour 1755, Musée du Louvre

Mme de Pompadour, par François Boucher 1759, Wallace Collection London

Mme de Pompadour, Aquarelle et gouache sur ivoire, Musée Anglandon

Mme de Pompadour assise à l’extérieur, par François Boucher 1758 Victoria and Albert Museum London

Mme de Pompadour, par François Boucher 1756, Ancienne Pinacothèque de Munich.

Mme de Pompadour, par François Boucher 1750, National Gallery of Scotland, Edimbourg

Un nouvel art de vivre
Le long règne de Louis XV (1710-1774) est une période de grande prospérité. Un goût pour l’élégance, un raffinement de luxe se répandent en France avant de gagner toute l’Europe. Versailles donne le ton, connaissant un moment de perfection autour des années 1750, à l’époque où madame de Pompadour règne à la Cour en arbitre des élégances.
La fleur de la bourgeoisie parisienne
Jeanne-Antoinette Poisson appartient à une famille de grands banquiers parisiens. Elle reçoit une éducation parfaite. Bientôt connue comme une des femmes les plus belles et les plus spirituelles de Paris, elle est, à 24 ans, introduite à la Cour. Elle devient la maîtresse de Louis XV qui la fait marquise de Pompadour. Elle ne retient la passion du Roi que pendant cinq ans, mais elle reste son amie jusqu’à sa mort, à 43 ans, en 1764. On peut aujourd’hui voir à Versailles les appartements où elle a vécu.
MADAME DE POMPADOUR.
MME DE POMPADOUR-CHATEAU VERSAILLES.
MADAME DE POMPADOUR.

Hendrik van Balen 1575-1632

Posted in Hendrik van Balen 1575-1632 on 25 octobre 2007 by Femme Femme Femme

The judgement of Paris,1599

HENDRIK VAN BALEN.

Lodovico Cardi dit Cigoli 1559-1613

Posted in Lodovico Cardi dit Cigoli 1559-1613 on 25 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Joseph and Potiphar’s wife

LODOVICO CARDI DIT CIGOLI.

Willem van Mieris 1662-1747

Posted in Willem van Mieris 1662-1747 on 25 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Joseph and Potiphar’s wife

WILLEM VAN MIERIS.

Giovanni Francesco Barbieri dit Guercino 1591-1666

Posted in Giovanni Francesco Barbieri dit Guercino 1591-1666 on 25 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Joseph and Potiphar’s wife,1649

GIOVANNI FRANCESCO BARBIERI.

Défilés de mode Christian Lacroix

Posted in Défilés de mode Christian Lacroix on 25 octobre 2007 by Femme Femme Femme

La mode, et plus précisément la mode vestimentaire, désigne la manière de se vêtir, conformément au goût d’une époque dans une région donnée.
La mode concerne non seulement le vêtement mais aussi les accessoires, le maquillage, le parfum et même les modifications corporelles. Aujourd’hui c’est davantage une question de style : la mode permet d’afficher son rang social, son groupe social, son pouvoir d’achat, et sa personnalité.

Collection été 2008

Collection été 2008

Collection été 2007


Collection été 2006

Collection été 2005

La notion de mode dépasse la nécessité de se vêtir et le phénomène de la mode a longtemps été le privilège de l’aristocratie à la Cour et des classes aisées imitant les modes de la Cour avant de se populariser et de devenir un phénomène de masses. Ainsi le terme apparaît en 1482 et désigne les changements dans les détails du vêtement réservé à l’élite et l’expression « la nouvelle mode » devient dès 1549 « être à la mode ».
Au XVIe siècle, apparaissent les premiers journaux de mode et les « poupée de France », des figurines habilés que s’échangent entre les dames pour faire connaître la mode.
Au début du XIXe siècle apparaissent les premiers magasins de vêtements à prix réduit.

On peut commencer à parler d’histoire de la mode et l’analyser à partir du XIXe siècle avec le créateur Charles Frédéric Worth qui eut le premier l’idée vers 1858 de faire défiler ses modèles sur de vraies femmes (alors appelées sosies) dans des salons où les clientes venaient choisir.
Le vêtement, lui, est apparu pour des raisons fonctionnelles : se protéger des intempéries et protéger son corps du regard des autres. Puis au fur et à mesure, il a été étoffé, décoré, et accompagné d’accessoires. On va commencer à porter des bijoux, à se maquiller et à se parfumer ; c’est à ce moment qu’on ne parle plus seulement de vêtement, qui a d’abord un but fonctionnel, mais de mode, qui a des fins plus séductrices.
Depuis le milieu du XXe siècle, la mode s’est petit à petit construit une image de phénomène de société incontournable. Les couturiers, tel Paul Poiret au début du siècle évoqué, puis Madeleine Vionnet, Cristobal Balenciaga, Christian Dior,Yves Saint Laurent, Hubert de Givenchy, Pierre Cardin et Gabrielle Chanel ou André Courrèges,Nina Ricci et, plus récemment, Thierry Mugler, Giorgio Armani, Gianni Versace, Christian Lacroix, Helmut Lang ou Miuccia Prada et Tom Ford sont devenus des personnages publics. Ils sont devenus des créateurs de tendances pour les grands noms de la distribution internationale. Leur rôle est ainsi devenu plus proche du public consommateur ordinaire. Le paradoxe restant que leur notoriété grandissante les classe parmi les célébrités, people ou stars des magazines, soit du secteur soit encore des médias tel que la télévision ou le cinéma.
CHRISTIAN LACROIX.
VOGUE-CHRISTIAN LACROIX.
CHRISTIAN LACROIX.

Continental School 19th Century Late

Posted in Continental School 19th Century Late on 25 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Seashore song

Kay Francis 1905-1968

Posted in Kay Francis 1905-1968 on 25 octobre 2007 by Femme Femme Femme









KAY FRANCIS.
VIA TROUBLE IN PARADISE.

David Allan 1744-1796

Posted in David Allan 1744-1796 on 24 octobre 2007 by Femme Femme Femme


ALLAN DAVID.

Julius LeBlanc Stewart 1855-1919

Posted in Julius LeBlanc Stewart 1855-1919 on 24 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Woman in a interior

JULIUS LEBLANC STEWART.

John William Godward 1861-1922

Posted in John William Godward 1861-1922 on 24 octobre 2007 by Femme Femme Femme

Une femme qui cherche à plaire aux hommes bien souvent cherche à déplaire aux femmes.
Grégoire Lacroix .

A Pompeian Bath

The New Perfume

Athenais 1908

JOHN WILLIAM GODWARD.

Affiches publicitaires

Posted in Affiches publicitaires on 24 octobre 2007 by Femme Femme Femme





La publicité, .une vieille histoire, est une forme de communication, dont le but est de fixer l’attention de sa cible sur un objet consommable, et de l’inciter à adopter un comportement déterminé vis-à-vis de ce dernier.L’objet consommable peut être matériel (produit) ou immatériel (service, économie, événement…). Dans la législation, la publicité peut être nommée non incitative dans le sens où elle crée une association positive avec une organisation (publicité d’image) sans inciter directement le récepteur à consommer un produit ou une marque.
La publicité se distingue de la propagande par sa finalité commerciale. Elle existe depuis plus de 150 ans sous la forme d’affiches, de panneaux publicitaires, etc.