Marquise de Pompadour 1721-1764

Favorite du roi Louis XV, conseillère influente et collectionneuse avertie, Madame de Pompadour a joué un rôle important dans la promotion des Arts au XVIIIe siècle. Créature harmonieuse, énergique et chaleureuse, elle n’a vécu que pour le roi et l’a aidé à vivre pendant près de 20 ans. Elle a aussi partagé avec lui le souci des affaires. Pour notre temps, Madame de Pompadour reste un symbole de grâce, d’esprit et d’élégance capable d’enchanter le rêve des hommes.

Portrait de Madame de Pompadour, Jeanne-Antoinette Le Normant d’Etioles née Poisson dite Marquise de Pompadour, par Jean-Marc Nattier, Musée de l’Hôtel Sandelin, St-Omer

Mme de Pompadour, par François Boucher

Portrait dit « en Belle jardiniàre » de la marquise de Pompadour, Carle Van Loo 1755, Musée National des Châteaux de Versailles et Trianon.


Mme de Pompadour, par François Boucher 1ére moitié 18e siècle, Musée du Louvre

Mme de Pompadour 1752, par Jean-Marc Nattier, The Cleveland Museum of Art

Mme de Pompadour, par Maurice Quentin de La Tour 1755, Musée du Louvre

Mme de Pompadour, par François Boucher 1759, Wallace Collection London

Mme de Pompadour, Aquarelle et gouache sur ivoire, Musée Anglandon

Mme de Pompadour assise à l’extérieur, par François Boucher 1758 Victoria and Albert Museum London

Mme de Pompadour, par François Boucher 1756, Ancienne Pinacothèque de Munich.

Mme de Pompadour, par François Boucher 1750, National Gallery of Scotland, Edimbourg

Un nouvel art de vivre
Le long règne de Louis XV (1710-1774) est une période de grande prospérité. Un goût pour l’élégance, un raffinement de luxe se répandent en France avant de gagner toute l’Europe. Versailles donne le ton, connaissant un moment de perfection autour des années 1750, à l’époque où madame de Pompadour règne à la Cour en arbitre des élégances.
La fleur de la bourgeoisie parisienne
Jeanne-Antoinette Poisson appartient à une famille de grands banquiers parisiens. Elle reçoit une éducation parfaite. Bientôt connue comme une des femmes les plus belles et les plus spirituelles de Paris, elle est, à 24 ans, introduite à la Cour. Elle devient la maîtresse de Louis XV qui la fait marquise de Pompadour. Elle ne retient la passion du Roi que pendant cinq ans, mais elle reste son amie jusqu’à sa mort, à 43 ans, en 1764. On peut aujourd’hui voir à Versailles les appartements où elle a vécu.
MADAME DE POMPADOUR.
MME DE POMPADOUR-CHATEAU VERSAILLES.
MADAME DE POMPADOUR.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :