Pierre Paul Prud’hon 1758-1823

Dans toutes les larmes s’attarde un espoir.
Simone de Beauvoir .
Cupid Seducing Innocence under the Promptings of Pleasure,with Repentance in Their Wake,1809-10,gallery Wildenstein

PIERRE PAUL PRUDHON.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :